Les étapes de la cérémonie

La cérémonie de mariage

Publier les bans 

Maintenant que vous vous êtes dit « oui ! », l’organisation de la cérémonie du mariage commence. Pour vous aider, petit tour d’horizon des différentes étapes, plus ou moins obligatoires. Et ça commence avec la publication des bans. Les « bans », disons-le tout de suite, impossible de s’asseoir dessus ; le terme vient de l’ancien français « ban » qui signifie « proclamation ». Depuis plus d’un millénaire les futurs mariés ont en effet obligation de déclarer au pouvoir local leur mariage qui le proclame haut et fort. Le but ? Éviter qu’une personne déjà mariée ne se remarie discrètement mais aussi qu’un mariage ait lieu entre membres d’une même famille. C’est pour la même raison que les portes de la mairie resteront ouvertes durant toute la cérémonie, pour permettre à qui a une bonne raison de le faire de pouvoir s’opposer au mariage.

Le cortège nuptial

Justement pour entrer dans cette mairie vous pouvez, si vous le souhaitez, prévoir un cortège dans lequel se succèdent la famille proche, les témoins, les enfants et les demoiselles d’honneur, et enfin, les amis. Sous l’Ancien-Régime, les règles de placement dans le cortège nuptial étaient extrêmement strictes : jamais un comte n’aurait pu passer avant un marquis, ou un baron avant un duc.  Si vos invités sont bien élevés, pas d’inquiétude. Chacun trouvera naturellement la place qu’il doit occuper en fonction de sa proximité avec les mariés.

De nos jours, l’entrée dans la mairie commence en principe par l’arrivée des mariés, qui s’installeront au premier rang devant le maire ou l’un de ses adjoint. Ensuite les témoins des mariés rentreront et s’installeront de part et d’autre des futurs époux, la famille (parents, grands-parents, frères et soeurs ..) s’installeront sur les rangs derrière eux. Puis tous les autres invités feront leur entrée et gagneront une place où bon leur semble. 

Après l’office du mariage civil, un mariage religieux peut être célébré. La cérémonie à la mairie précède obligatoirement, selon la loi, la célébration religieuse. Selon sa confession, le mariage religieux se déroule de différentes façons.  

Les étapes du cortège nuptial d’un mariage laïque sont toutefois légèrement différentes. D’abord il y a l’installation des invités sur le lieu du mariage, puis le marié entre suivi du cortège. La mariée entre après le marié. Les invités se lève et elle effectue le chemin seule ou accompagnée. L’officiante effectue un discours d’introduction puis des interventions officielles des invites son possibles. Puis, le mariage continue avec un rituel symbolique et l’échange des vœux suivi de l’échange des alliances. Puis arrive le fameux moment du baiser des nouveaux maries et la sortie officielle du couple.

Le vin d’honneur

Une fois que le Maire aura officié et que vous serez officiellement mariés, vous pouvez retrouver vos proches à la traditionnelle cérémonie du vin d’honneur. Facultative mais encore très répandue, elle constitue comme un sas entre la cérémonie ouverte et le repas de mariage qui se tient souvent en plus petit comité. Le vin d’honneur sera l’occasion de recevoir toutes les félicitations et de vous prêter aux innombrables séances de photographies. S’en suivront les séances photos avec le photographe professionnel, des mariés seuls puis accompagner de leur famille et des invités si vous le souhaitez. 

Dans la continuité du vin d’honneur, ou un peu plus tard, vous retrouverez un comité plus resserré de proches pour entamer votre repas de mariage. Petit ou grand service, c’est selon votre choix mais n’oubliez pas le dessert qui inaugure la partie la plus festive de votre cérémonie. Que la fête commence !

Fermer le menu